carnets-photo

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

le masque noir & blanc

- Ceux qui n'ont pas l'opportunité de travailler en "raw" se retrouvent parfois avec des images très contrastées et le traitement à l'aide des outils des retoucheurs habituels n'apporte pas toujours les résultats espèrés.

- Il faut quand même savoir qu'aucun procèdé, aucune astuce, ne permettra de retrouver des informations négligées par le traitement du boitier. C'est malheureusement bien souvent le cas des hautes lumières écrasées à la prise de vue par beaucoup de capteurs et achevées par le passage en jpeg. Et exposer pour les HL revient à boucher considérablement les ombres.

On peut tout de même essayer de sauver les choses en utilisant un masque de contraste sous forme d'un calque.

Le calque négatif est issu d'un calque défini par "copier", ensuite vous devez le désaturer (surtout pas en niveau de gris) et les passer en négatif, le tout en "incrustation" et sa transparence sera ajustée, pas vos soins, en fonction de l'effet recherché.

Cette méthode provoque souvent un "effet de bord" plus ou moins marqué et disgracieux selon les sujets, mais que l'on va atténuer en appliquant un "flou gaussien" sur le négatif. Ces opérations peuvent difficilement être automatisées, car leurs règlages dépendent du type d'image à traiter, mais on peut quand même écrire un script sur les opérations de base:


Calque,

Nouveau,

Calque par copier, (renommer par la suite ce calque... voir plus bas)

Ctrl I, (pour inverser)

Majusc. + Ctrl U, (pour désaturer)

Fusion "incrustation",

Appliquer un "Flou gaussien" d'environs 4 pixels pour éviter l'effet de bord,

Opacité du calque +/- 50%, (comme base pour commencer).


Pour meilleur mémorisation, renommez ce calque, par exemple "Masque N&Blanc", après l'avoir enregistré en faisant :


"clik droit" sur le calque,

"Propriètés de calque"

et changez son nom d'origine, généralement "Calque 1" en ce que vous voulez.


Ensuite jouez sur les curseurs. Ce calque peut être règlé au niveau "Contraste/Luminosité" pour en ajuster les effets, en plus des actions sur son "Opacité". Je vous redonne le même exemple en images que celui posté dans la section numérisation.

Renommez ce calque, par exemple "Masque N&Blanc", après l'avoir enregistré et jouez sur les curseurs. Ce masque peut être règlé au niveau "Contraste/Luminosité" pour en ajuster les effets en plus de l'action sur son opacité. Cette première image ( à gauche ) illustre la pratique, ici le masque est désactivé ( voir petit euil absent)  et l'image est donc telle qu'elle était à l'origine. Dans un premier temps un seul calque. Mais rien ne s'oppose à en créer plusieurs pour travailler sur des zones différentes de l'image.

 

calque activé

A droite, le calque est visible et la physionomie de l'image a changé. Evidement cet exemple est caricatural car le script définit d'office une transparence à 53% d'une façon arbitraire, qui a été un choix de ma part lors de sa création. Donc en jouant avec le curseur on pourrait sans doute faire mieux, mais aussi en activant le bouton "transparence" on peut au pinceau effacer l'effet du négatif sur certaines parties de l'image. Reste que tout ceci est surtout destiné à surmonter les limites des capteurs ou des scanners, et aller trop loin risque de trahir un peu la réalité.

 


Amusez vous bien !

 

 
image aléatoire
port_en_bessin.jpg