carnets-photo

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

scanner et HDR


HDR... High Dynamic Range

Nos yeux sont ce qu'ils sont, les appareils photo aussi. Les capteurs ne sont pas en mesure de restituer les écarts de luminosité que nous-même perçevons : question d'adaptibilité.

Qui n'a pas été confronté au choix cornélien qui consiste à se demander s'il faut privilégier les zones sombres d'une pièce ou les hautes lumières du jardin ensoleillé derrière la fenêtre ? Les films eux-même - surtout les diapos - ont du mal à suivre sur ces sujets à la lumière difficile que sont les contre-jours ou un paysage avec un ciel blafard. Quand à nos écrans et imprimantes actuels ils sont conçus pour afficher des contrastes "plats" et font souvent encore moins bien que les films et les capteurs .

-1 +1 End


D'où l'invention du "Bracketing", dispositif de prise de vues en rafales qui enregistre plusieurs images à des valeurs différentes en s'appuyant sur le moteur ou le processeur du boitier. Le procédé n'est pas nouveau, mais disponible sur un nombre limité de machines.

Le bût original était d'offrir le choix de la moins mauvaise exposition sur une suite d'images (3 en général) en encadrant les réglages du photographe par des prises de vue en plus et en moins des valeurs d'exposition demandées.

Le numérique ayant largement fait baisser la dynamique de nos prises de vue, des logiciels ont été conçus pour nous permettre de fusionner ces images-soeurs afin d'en extraire celle qui restituera le mieux le sujet.

Il m'est venu à l'idée d'en tirer partie sur des images issues d'un scanner, images numérisées selon ces même écarts en plus et en moins autour des valeurs définies par l'opérateur ou les automatismes du pilote. Evidement la prise de vue ayant des valeurs fixes et irréversibles, l'effet du logiciel reste limité et l'on se contente de jouer sur le gain analogique du scanner, mais on doit pouvoir par le biais de cette tricherie arriver à sauver la situation dans certains cas.

Un essai en vitesse, avec PHOTOMATIX (désormais en français) , la première grande vue est l'original sortie en automatique par le scanner. La seconde représente la sortie après fusion des valeurs -1/00/+2 les scans -2 et +1 ayant été écartés après essais. Je n'ai pas cherché à utiliser la fonction qui m'aurait permis de traiter la dominante bleue, mais la fonction "Tone mapping" me l'aurait permis.

 

sans correction
fusion

 

L'image sortie de "Photomatix" est grevée d'une marque en filigrane (Photomatix : en haut de la fontaine) car je n'ai que la version d'essai pour le moment, laquelle dispose de fonctions complètes mais tatoue l'image à la mode "vuescan".

IL-2 IL-1
Capture -2 Capture -1
IL+1 IL+2
Capture +1 Capture +2


Ci-dessus, les vignettes représentent les niveaux de numérisations simulant un véritable "Bracketing" impossible à réaliser bien évidement sur une image déjà née du traitement chimique traditionnel. Comme dis plus haut, les versions -2 et +1 ont été écartées de la fusion, mais rien ne m'empêchait de traiter sur les cinq crops réalisés.

Bien évidement, il convient de conserver un esprit critique et ne pas manquer de comparer les résultats avec ceux donnés directements par une fonction du type "Tons fonçés/Tons clairs" qui est disponible avec certains pilotes de scanners.

DES LIENS VERS DES ARTICLES ET TUTOS
Forums APNart
Sur Wikipedia
VirusPhoto
Le site de Photomatix (tuto)
AupetitForum
Darth's Blog
d'autres à venir sans doute
DES LIENS VERS DES LOGICIELS
Photomatix FR/EN (essai avec logo ou 99 $)
EasyHDR FR (essai avec logo ou 30 euros)
Groupe EasyHDR sur Flick-R
Photogenics HDR (en beta-test mais payant)
d'autres à venir sans doute
 
image aléatoire
orage_G10.jpg