carnets-photo

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home numérisation généralités le coolscan 5000

le coolscan 5000


Un rescapé !

5000 C'est là le meilleur scanner pour amateurs avertis. Dédié au format 135 et, sur option, à l'APS, il permet de numériser à une résolution allant jusqu'à 4000 dpi, largement suffisante pour analyser des supports rârement aussi "pointus".

Pour l'APS, l'adaptateur optionnel et fort cher ne sera pas testé ici puisque n'étant pas adepte de ce type de machine, il eut été ridicule d'investir dans un tel accessoire. Resterait d'ailleur à démontrer l'interrêt de numériser ce format, pratique mais bien inférieur au 24*36, les résultats risquant d'être source de déceptions pour les enthousiastes de ce type de film. Quand on voit les résultats avec les 110 ou 126 de jadis on n'est pas trop enclin à descendre vers des films uniquement destinés à produire des tirages petits formats.

Pour les outils de productivité que sont le chargeur de diapos et l'enrouleur de film, là encore le prix démesuré de ces matériels est largement - pour ce qui me concerne - dissuasif.

C'est le roi des scanners à diapos. Je dis bien à diapos car pour les négas, son porte-film me fait un peu peur. J'ai l'impression d'envoyer les films dans un genre de mixeur qui va leur faire plein de vilaines rayures.
Bon je sais, j'exagère un peu mais les négas c'est plus difficile de toutes façons vu le nombre de type de films, avec leurs masques orangés différents d'une marque et d'un "modèle" à l'autre. Il y a bien un porte-film pour les tordus ( les films tordus ) le FH-3, également en option, mais bonjour la crise de nerfs quand on veut y placer un malheureux bout de film. Vous connaissez les affres d'enfiler du fil dans une aiguille ? C'est du même genre !

Pour le N&B évidement le support est le même (mixeur ou crise de nerfs) j'y reviendrais plus tard. Mais pour les diapos : formidable d'efficacité et de fidèlité. Pour la Kodachrome : On la dit allergique au traitement ICE ( vous savez celui qui bouffe les poussières ! ) au même titre que le noir et blanc. On va faire un essai sur la KM pour voir (à suivre)


En attendant faisons connaissance avec le camarade "Nikon Scan" . Les fabriquants de scanners ne nous ont pas habitué à se casser la tête avec les pilotes qu'ils fournissent avec leurs machines. Généralement ces logiciels ne sont pas fameux et ne tirent pas le meilleur parti du numériseur. Aussi certains vont jusqu'à ajouter "SilverFast" en version bundle dans la boite.

Nikon-Scan est l'un des rares à être à la hauteur du matériel qu'il accompagne, même si des outils de calibration lui font défaut. Il est en effet dommage de constater que beaucoup de bonnes machines ne donnent tout leur potentiel qu'à l'aide de VueScan, soft indépendant développé par Ed Hamrick. Mais nous aurons sans doute l'occasion d'en reparler.

 
image aléatoire
crevettes.jpg